Quel sujet… celui que de se sentir sexy en sortant de chez soi et marcher avec confiance et panache dans la rue.

J’ai personnellement pendant très longtemps été à la recherche de cette confiance en moi.
Je ne parle pas de la confiance en soi de surface, je parle de cette confiance en soi tellement forte et profonde que tu peux affronter n’importe quel obstacle sans que rien ne t’atteigne ni t’égratigne. Une confiance sans compromis ni mensonges envers soi-même.

L’histoire de la création de Boum boom c’est un peu ça. Une revanche sur un manque de confiance personnel, physique et social. C’est mon histoire, et je vais vous la raconter.

A la recherche de mon propre “moi”

Je ne sais pas vous, mais jusqu’à mes 18 ans, j’ai toujours suivi ce que mes parents attendaient de moi sans me préoccuper de ce qui me rendait personnellement heureuse.

Pendant mon adolescence, je n’avais que peu le droit de sortir avec mes copines, d’avoir de copain parce que c’était mal, je devais passer un bac général parce que c’était ce qu’il fallait, je devais faire attention à ce que je mangeais car sinon j’allais devenir grosse…Bref, j’avais une pression constante qui me bloquait et me faisait bouillir intérieurement.

Résultat : mon bac en poche et enfin majeure, je décide de partir du nid familial pour enfin voler de mes propres ailes.

Je ne savais pas trop ce que je voulais choisir comme filière mais je me suis inscrite en fac de droit. C’était des études qui me parlaient et surtout, mes parents pensaient que je serais incapable de les réussir.
J’avais tellement de choses à prouver à cette époque…mais j’étais émotionnellement trop fragile pour utiliser positivement toute ma fougue.

Pendant mes années de fac, je sortais plus de trois fois par semaine et avec du recul, j’étais clairement en train de combler toute la frustration accumulée lors de mes années lycée. Je faisais ce que je voulais alors pourquoi avoir de limites ? Personne ne m’en mettait alors je pouvais me les mettre moi-même, autrement dit…ne m’en mettre aucune.
J’ai fait ça pendant quatre ans. Profiter inconsciemment de ma vie et faire la fête à outrance, le tout en sachant pertinemment que je ne finirai jamais dans le domaine du droit.

A cette époque, j’étais loin d’avoir confiance en moi et je ne m’aimais pas ; mais au moins, j’avais la satisfaction de faire mes propres choix. Je pense que cette période a été une étape essentielle à ma construction : prendre pour la première fois mes décisions, faire mes excès, et décider enfin de les arrêter.

C’est marrant car une fois cette expérience terminée, j’ai ressenti le besoin de faire tout l’inverse pour me sentir épanouie et me re plaire à moi-même. C’était un peu comme si je devais me pécho moi-même haha : me plaire à 100%.
Pas physiquement car pour de vrai je trouve ça impossible (enfin pour moi ), mais mentalement et dans ce que j’accomplissais au quotidien. Je voulais vraiment aimer ce que je faisais et être fière de moi.

Je me suis reprise en main, j’ai changé entièrement de domaine pour me spécialiser en “branding” et je décidais de respecter mon corps à nouveau. Travail, sport, nourriture saine, fêtes maîtrisées ; je commençais enfin à reprendre de la valeur à mes propres yeux.

Dans le même temps, je me sentais de plus en plus séduisante et confiante car c’est un cercle vertueux finalement. Tu fais des choses qui te plaisent, tu t’amuses plus, tu es plus heureuse, tu t’aimes et donc tu prend confiance en toi.

La naissance de Boum boom

Une foie sortie d’école, premier job! J’étais dans un domaine qui me plaisait, dans une startup hyper cool, j’avais beaucoup de liberté mais je me voilais la face. Travailler pour quelqu’un d’autre n’était pas pour moi.

Je mourrais beaucoup trop d’envie de créer, partager, échanger voire même inspirer qui sait…?
A ce moment et ayant repris le contrôle de mon corps et surtout de mon estime de moi, je mettais pas mal de body et je ne sais pas pourquoi, mais dans un body, je me sentais vraiment hyper sexy.

C’était le seul vêtement qui me procurait toujours cette effet. C’est dingue le pouvoir qu’une simple pièce peut avoir sur nous, notre confiance, notre “feel sexy attitude” finalement.
Dans un body, je me sens femme, je me sens sexy et du coup même ma journée en est influencée.

Ça a ensuite pour moi été une évidence. Je voulais partager toutes mes valeurs, tout ce self-love et ce fun qu’on doit s’autoriser au travers d’une pièce forte, qui nous rende nous-même encore plus forte : le body. Boum boom était né.

Aujourd’hui, je peux assurer et exprimer fièrement ce qu’est Boum boom!
Boum boom c’est l’évasion, le voyage, la fougue et la séduction réunis dans une simple pièce de vêtement.
Boum boom, c’est aussi la fierté de porter des pièces faites par des femmes, à la main, et de manière éco-responsable.

C’est une revanche sur la vie, sur un corps ou sur n’importe quel moment qui a pu un jour rabaisser ou heurter n’importe quelle femme. C’est la possibilité de pouvoir ressentir pour chacune d’entre nous confiance, assurance et fierté.

Mon histoire m’a permis de créer Boum boom mais demain, Boum boom ce sera l’histoire de chacune. Je veux que ce soit le récit de chaque joie, chaque histoire de séduction, chaque moment de doute ou encore chaque rupture…
C’est assumer qui on est, notre histoire avec ses hauts et ses bas et notre corps avec ses belles imperfections.
C’est apprendre à s’aimer, à se faire confiance, suivre ses passions et être fière de la femme qu’on est.

On ne va pas se mentir, on a et on aura toujours toutes des épisodes de doutes, des complexes ou encore de gros moments d’incertitude.
Le plus important est de ne jamais s’arrêter, jamais penser que l’on en vaut pas la peine, toujours rester indulgente envers soi-même et essayer de s’amuser de chaque situation.  

Soyons aussi à l’écoute les unes des autres. Je suis convaincue qu’avec un peu plus de bienveillance féminine et d’entraide, un grand nombre d’entre nous se sentiraient plus fortes et armées au quotidien.

Au final, on veut toute la même chose : kiffer, être bien dans nos baskets, rigoler et s’épanouir. Alors du coup, venez on s’aime nan ?

Je vous invite à vous rendre sur mon e-shop pour voir ma toute première collection de body Boum boom.
J’espère réellement que ça vous plaira et que vous reconnaîtrez toutes les valeurs qui m’animent et qui représentent ma marque aujourd’hui.

Je vous le redirai mais je compte sur vous pour me faire vos retours et me dire honnêtement ce que vous aimez ou n’aimez pas 🙂

Je vous fait plein de bisous et retrouvez-moi aussi sur MON INSTAGRAM et l’INSTAGRAM DE BOUM BOOM

PS :  Je vous invite à subscribe pour être informé(e) des nouveaux articles ☺️

Sofia

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

2017 © The Voux Magazine. All rights reserved.